Par vidéoconférence, notre professeur de chimie enseigne à ses élèves de terminale quelques concepts sur le pH et les dissolutions.

Elle leur a montré par exemple qu’en mélangeant de l’eau et du bicarbonate, on observe l’apparition de bulles (CO2). Et en ajoutant ensuite du vinaigre, on observe plus de bulles encore.

Cette expérience démontre que lorsqu’on ajoute une substance à une dissolution en marche, on génère encore plus de CO2 (en l’occurrence) et que cela est le fait de l’altération de l’équilibre de la réaction et, par conséquence, du pH.

Qui a dit qu’on s’ennuyait en quarantaine? ?